Catégorie référençant toutes les actualités de l’établissement

Les super mercredis

Le 7 septembre à la Rotonde avait lieu une présentation des futures activités du mercredi après-midi. Une vingtaine de parents étaient présents. Vous êtes tous invités à participer à cette réunion de début d’année en septembre prochain. Pour ceux qui ne sont pas venus, voici un aperçu des activités possibles le mercredi après-midi dans l’établissement:

 

Association sportive (Diapo en attente) avec les profs d’EPS dans le cadre de l’A.S. (Association Sportive)

Sarbacane et Boccia de 12h30 à 13h30
Natation (non débutants), Tir à la carabine, Circuit training, Foot-Fauteuil de 13h30 à 15h00
Tir à l’arc, Tennis de table, Basket debout, Natation (débutants et nageurs) de 15h00 à 16h30
Natation (nageurs de compétition) de 16h30 à 18h00

Il existe aussi en soirée les autres jours :

Tennis de table (Lundis de 19h00 à 20h30 /Jeudis de 17h00 à 18h30)
Basket fauteuil (Mardis de 17h00 à 18h30 / Jeudis de 19h00 à 20h30)
Foot fauteuil (Mardis de 19h00 à 20h30)

 

Activités manuelles  avec Stéphanie Nakache et Malika Hatti (éducatrices) de 13h30-15h00

Pour passer un moment convivial autour d’activités diverses qui seront définies selon les envies des participants : mosaïque, peinture, etc. (« Sky is the limit! »)
Les oeuvres réalisées par les élèves peuvent servir un objectif personnel (aménager leur chambre) ou général (décorer l’établissement).

 

Sorties culturelles en autonomie avec Christelle Coté (éducatrice) et Marin Crespel (ergonome)

Les élèves choisissent avec les animateurs quelles sorties culturelles seront au programme et surtout ils organisent la sortie en  étudiant les conditions du transport et des visites (renseignement sur les accès, étude des parcours possibles, etc.).
L’activité est organisée par quinzaine : le premier mercredi (de 13h30 à 16h30) les jeunes préparent la sortie du mercredi suivant (de 13h15 à 18h30). Les sorties peuvent être des visites de musée (Le Louvre, Orsay, la fondation Louis Vuitton), de monuments (La tour Eiffel, la tour Montparnasse) de quartiers (La défense, les halles), etc.
En cas de mauvais temps ou autres difficultés (on pense au Covid), les sorties peuvent être remplacées par un atelier cuisine: les élèves font les courses au Super U, en respectant un budget bien précis, puis cuisinent en salle pédagogique.
Cette activité concerne surtout les internes (pour les demi-pensionnaires, les parents doivent assurer le  transport) et les collégiens les plus âgés (les 4ème année et 3ème).

 

Atelier Théâtre encadré par Claire Blettery (prof de français) et Natacha Blanchard  (prof d’arts plastiques) de 12h30 à 13h30.

Un atelier pour découvrir les techniques d’expression propres au théâtre, apprendre à se connaître et s’exprimer.

 

Club Théâtre animé par  Elodie (Aed) de 13h30 à 14h45.

Les élèves préparent un spectacle en référence à des univers qu’ils connaissent bien (cinéma, séries TV manga, etc.) Ils écriront, mettront en scène ou occuperont divers fonctions dans l’organisation du spectacle.

 

Planète Robots dans le hall

Des dizaines et des dizaines de robots ont envahi le hall du lycée, mercredi 7 septembre 2022. L’invasion,  semble pacifique, d’après les premiers observateurs. Elle s’est déroulée entre 14h00 et 15h00, en  bon ordre ; aucune victime n’est à déplorer.

« J’ai dit aux élèves que nous étions autorisés à refaire l’exposition, que j’avais besoin d’aide pour les installer… quand je suis revenu de ma réunion ils avaient tout descendu » confiait dans un sourire Natacha Blanchard. La prof d’Arts plastiques n’a plus eu ensuite qu’à les disposer de la façon la plus attractive possible.

Les élèves étaient motivés. En effet, la première exposition de leurs oeuvres (issues d’un labeur étalé sur plusieurs mois) n’avait pas été programmée au meilleur moment : fin juin, tout le monde à la tête ailleurs ; on pense aux vacances, les esprits sont moins ouverts à la réflexion artistique et culturelle.

Bien profiter de cette exposition nécessite en effet un peu de temps et d’attention : chacun des robots conçu par les élèves à partir de matériaux de récupération (vieille mappemonde, attelles de handicap, ordinateurs périmés, boîtes en tout genre) raconte en effet une histoire. La narration de cette histoire est partie intégrante de l’oeuvre et y figure sous la forme d’un petit texte : l’histoire du robot peintre apparaît dans l’un de ses tableaux, celle du robot dyslexique est remplie de fautes d’orthographe (« Non, non, madame!… Il faut laisser c’est son histoire!).

Cette exposition est à découvrir dans le hall du lycée jusqu’à une date indéterminée. Précipitez-vous ! On ne sait pas encore quand le Guggenheim de Bilbao ou le MoMA de New-York se décideront à l’accueillir.

 

 

 

Les jeux de l'Avenir

Jeux de l’Avenir Handisport

Du  3 au 5 juin 2022 ce sont déroulés les 25 ième Jeux Nationaux de l’Avenir Handisport (JNAH) à Tourcoing (Hauts-de-France).

Ces JNAH sont  organisés les années paires, réunissant dans une formule de rencontres multisports, près de 450 jeunes en situation de handicap moteur ou sensoriel, âgés de  8 à 18 ans.

Une délégation de treize athlètes (de la 6ième à la Terminale) a représenté l’EREA Toulouse Lautrec durant ces trois jours de compétitions : Aboud Youcef, Dao Emmanuel, Denoyelle Eloitt, Ferreira Thomas, Jarry Aurélien, Kaczmarek-Dhenin Rémi, Masion Jonas, Merikhi Nail, Rippon Shawn, Ruffier Vianney, Soumare Salimata, Umenc Arnaud, Veron Léo.

Ces élèves ont  représenté Toulouse-Lautrec dans  une grande variété de disciplines : Athlétisme, Basket fauteuil, Boccia, Développé couché, Natation, Tennis de table, Tir à l’arc, Tir sportif, Sarbacane. Toute l’équipe à fait preuve d’une immense motivation et d’une  envie d’en découdre. Résultat: une belle moisson de médailles à l’issue de ces Jeux de l’Avenir.

Accrochez-vous: nos athlètes ont décroché 17 médailles dont 7 en Or. Toulouse-Lautrec finit 1er sur 18 au classement des « Clubs et Etablissements ».

Au-delà des bons résultats sportifs, ce fut également un moment festif, de partage et d’encouragements créant un vrai esprit d’équipe.

Ils sont tous prêts à repartir dans 2 ans et veulent déjà s’y préparer.

Vivement la prochaine édition…

Informations transmises par Quentin Moriaux, professeur d’EPS

 

 

Des élèves de Toulouse-Lautrec à Sciences Po

Tout a commencé avec Madame Coquelet qui a découvert le programme de démocratisation des IEP en organisant les journées de l’Avenir au lycée.  Au mois de décembre, les lycéens de première et terminale de Toulouse-Lautrec se sont vu offrir la chance de participer au programme de démocratisation proposé par les Instituts d’Études Politiques, communément appelés « Sciences-Po » en vue d’être présentés au concours d’entrée de ces écoles prestigieuses. Constance, Jacques, Kenza, Eymerick, Malek, Sean, Manelle, Quentin, Margot et Louis ont ainsi partagé cette aventure …

Une mise en place dans l’urgence et un souci d’efficacité

Tous les autres élèves de France ayant débuté la préparation depuis la rentrée de septembre, c’est dans l’urgence

qu’il a fallu s’assurer de la faisabilité du projet, en tenant compte des contraintes matérielles liées aux situations de handicap des élèves et de la motivation des élèves.

C’est aussi dans l’urgence que les professeurs volontaires du lycée, Mesdames Arnold, Aubry, Bonnet, Kayser, Marcinkowski, Massoni, Vigneron et Monsieur Potier, ont dû préparer leurs interventions avec deux préoccupations : ne pas décourager les élèves en limitant le travail personnel et leur donner des clés pour répondre aux exigences des différentes épreuves du concours : anglais, dissertation sur deux questions contemporaines (la peur et les révolutions) et analyse de documents en Histoire.

Une semaine à l’IEP de saint-Germain-en-Laye

Le programme prévoyait une semaine de cours à l’IEP de Saint-Germain-en-Laye couronnée par un concours blanc. Cette semaine a nécessité une organisation complexe et a été rendue possible par une conjonction de bonnes volontés. Celles d’Eric Moreau et Philippe Thoumelin qui ont travaillé en amont sur les conditions de transport et d’accueil des élèves. Celle de Benjamin, assistant d’éducation, qui a accepté de consacrer une semaine de ses vacances à l’accompagnement des élèves à Saint-Germain-en-Laye. Sans oublier celle, indéfectible, de Monsieur Delattre, notre interlocuteur privilégié tout au long de ce programme ayant tout fait pour favoriser l’inclusion des élèves de Toulouse-Lautrec qui ont pu ainsi se mélanger à leurs pairs des autres établissements, et bénéficier d’une préparation de qualité.

Le concours et notre fierté

 

Seul Eymerick Truffert s’est présenté au concours, se rendant à Rennes durant la semaine d’épreuves. Et il a été reçu parmi les premiers, ce qui l’a conduit à choisir l’IEP de Lille après beaucoup d’hésitation. Nous avons pu recueillir ses impressions : « Entre le bac, la Terminale et la préparation concours, le doute était omniprésent ;  je n’y ai jamais vraiment cru et je n’y crois toujours pas, c’est un véritable rêve qui se réalise pour moi. Il est vrai que ce concours a nécessité de nombreuses heures de travail personnel en plus de la Terminale, néanmoins, grâce l’appui des différents intervenants, j’ai pu réussir, j’ai pu croire en moi et surtout avoir les armes pour mener ce combat alors que nous nous sommes préparés en seulement six mois. Mon souhait est de montrer à tous que même en situation de handicap, la réussite est possible. J’espère qu’après moi beaucoup d’élèves seront lauréats et que ma réussite au concours pourra en inspirer et en encourager plus d’un à se lancer. Certes, c’est du travail, du doute et du stress mais avec la détermination et l’abnégation du corps professoral ainsi qu’avec l’encadrement qu’offre ce programme, j’ai pu rêver grand et réussir !  »

Le projet « Star System »

L’atelier Théâtre collège a été créé en septembre 2021 afin de tisser un fil rouge entre le primaire et le secondaire, où la pratique théâtrale est vivante. Dix élèves de 6ème ou de cycle adapté constituent cette « troupe ». Des exercices d’improvisation à partir de canevas ou de textes de Molière ont précédé le travail réalisé avec la compagnie 1% artistique. La restitution s’est déroulée le lundi 23 mai 2002 à la rotonde du lycée. Le spectacle a pour nom STAR SYSTEM.
Le projet « Star System » au lycée Toulouse-Lautrec de Vaucresson fait écho à la prochaine création de la compagnie,   «Pink Machine » : c’est une écriture de plateau à partir d’improvisations, une réflexion performée sur la célébrité, un laboratoire fantaisiste dans lequel les dix élèves de l’atelier théâtre collège joueront à se prendre pour des (anti-)stars.
​La compagnie 1% artistique est née en 2018 à Hérouville-Saint-Clair et est portée par deux artistes associées, Mona Abousaïd et Garance Bonotto. Elle travaille entre la Normandie et Paris à des créations autour des questions de genre et de culture pop. Martin Nadal, comédien et metteur en scène,  est associé à la compagnie pour cet atelier au lycée-EREA Toulouse Lautrec. Mesdames Blettery et Rempenault, professeures, encadrent l’atelier le mercredi après-midi.

Zoom sur : l’atelier d’aisance orale

Débutés le 10 septembre 2021, les ateliers d’aisances orales orchestrés par l’intermittent du spectacle Stéphane Deleau, ont eu pour objectifs d’aider et de faire progresser les étudiants au niveau de la concentration, de la gestion du stress, et de développer une certaine aisance en terme d’expression orale.

Les étudiants en première année de BTS Notariat et de Gestion-Comptabilité, participent chaque vendredi après-midi à ces ateliers.ébutés le 10 septembre 2021, les ateliers d’aisances orales orchestrés par l’intermittent du spectacle Stéphane Deleau, ont eu pour objectifs d’aider et de faire progresser les étudiants au niveau de la concentration, de la gestion du stress, et de développer une certaine aisance en terme d’expression orale.

Au fil du temps et des nombreuses activités proposées, allant d’exercices stimulant la voix à des débats par équipes, le comédien a su attirer la curiosité et l’intérêt, et ce, même des plus timides.

Par exemple, chaque début de séance était caractérisé par un petit exercice de cinq minutes axées sur la respiration rythmée par temps.

Ce rituel permet de mieux gérer son stress, se détendre et se concentrer.

C’est un exercice très important pour les étudiants de BTS en pleine recherche de leurs premiers stages professionnels.

Dès la troisième séance, Stéphane Deleau a abordé des activités plus concrètes telles que l’improvisation par des jeux de rôles et de mises en situation, des débats aux thèmes réels et absurdes afin de pouvoir développer son sens de la rhétorique, ainsi que des jeux, à deux ou en groupe de prise de l’espace et de confiance en soi, mais également envers les autres.

Ce vendredi 22 octobre 2021, le comédien tirera donc le rideau après une dernière séance auprès de ses attentifs auditeurs avec une ultime activité et autour d’une petite collation et de chaleureux remerciements.

Gourdes à gogo!

Une action covid-écologique: Au moment de la première vague du Covid, les élus du CVL (Conseil de la vie lycéenne) se sont émus de l’utilisation massive de bouteilles en plastique pour cause de respect des consignes sanitaires. Toutes ces bouteilles en plastique à usage unique finissaient bien évidemment à la poubelle. Alors pourquoi ne pas proposer une gourde individuelle -et donc réutilisable- à chaque élève?
Le CVL s’est réuni, a conçu le projet et passé commande d’un lot de gourdes métalliques décorées du logo de l’établissement. Des distributions ont été et seront organisées devant le réfectoire (plusieurs dates). Les gourdes, commandées sur le budget de la Maison des lycéens, sont données gratuitement mais les élèves sont invités à un don libre (à partir de 1 euro) au profit des Restos du Coeur (3 euros pour les adultes).

 

Réunion au CVL juste avant le lancement

Permanence pour la distribution des gourdes

Noël sous la neige

La météo très douce cette année n’a pas découragé les élèves qui ont pallié au manque de neige avec force polystyrène et coton.
Un projet de décoration du hall, du CDI et des couloirs a en effet été entrepris sous la houlette de la professeure d’Arts Plastiques, Mme Blanchard.
Une solution aux dérèglements climatiques?  En tous cas, le père Noël et ses lutins, s’ils sont passés par le lycée, n’auront pas été dépaysés .
Certainement inspirés par ce décor grandiose, les élèves de la chorale (avec la professeure de musique, madame Mastrogliou), se sont posés dans le hall (juste devant la salle des profs) pour offrir à un public ravi un concert de Noël.

Quelques images du Noël enneigé
 

Le hall d’entrée

 

Détail de l’installation dans le hall

Détail de l’installation dans le hall

Détail de l’installation dans le hall

Détail de l’installation dans le hall

La déco de Noël au CDI

Un CDI décoré jusqu’au plafond Détail de la décoration au CDI

Détail de la décoration au CDI

 

La chorale en concert dans le hall, juste devant la salle des profs

 

 

 

On est fait pour s’entendre

Jeudi 9 décembre à 18h00, l’association « Rêve de cinéma », fidèle à son slogan (« quand les enfants ne peuvent pas aller au cinéma, c’est au cinéma de se déplacer! ») avait donné rendez-vous aux internes pour la projection d’un film actuellement à l’affiche.

Dès 13h30, les primaires avaient droit à une première projection : « Encanto, la fantastique famille madrigal« , le  dernier Disney,  avant d’être rejoints en salle polyvalente par les collégiens et lycéens. Le film qui leur était réservé s’intitule « On est fait pour s’entendre ».

Juste avant la projection, le réalisateur et réalisateur et acteur principal du film, Pascal Elbé, est venu parler de son travail et des motivations qui l’ont poussé à s’investir dans ce projet.

 

L’histoire: Antoine (Pascal Elbé) semble n’écouter rien ni personne : ses élèves, ses collègues, son amie… Et pour cause : bien qu’encore jeune Antoine a perdu beaucoup d’audition. Sa nouvelle voisine, Claire (Sandrine Kiberlain), rêve de calme et tranquillité. Pas d’un voisin aussi bruyant, avec sa musique à fond le soir et son réveil qui sonne sans fin le matin ! Et pourtant, Claire et Antoine sont faits pour s’entendre !

Intervention d’un notaire

Métier de collaborateur et de Notaire

 

Les étudiants de la classe de BTS Notariat en première et deuxième année ont eu

l’occasion d’accueillir Maître Van Themsche, notaire à Meudon et premier vice

président de la Chambre des Notaires des Hauts de Seine ainsi que deux anciens

élèves, Anissa Boumour maintenant collaboratrice dans l’office de Maître Van Themsche et

Guillaume Dross, collaborateur et actuellement en alternance en licence professionnelle.

Pour cette rencontre, les étudiants avaient préparé au préalable des questions à leur poser.

Le vendredi 15 octobre aux alentours de 9h30, les étudiants ont accueilli les

intervenants à l’accueil de l’établissement du lycée.

Nous avons visionné une vidéo explicative autour du métier de collaborateur de

notaire pour ensuite enchaîner sur les questions.

Maître Van Themsche ainsi qu’Anissa et Guillaume ont su répondre à nos

interrogations sur ce métier qui nous était encore inconnu.

Cette intervention a été bénéfique pour notre connaissance ainsi que pour notre

projet professionnel.